Les différents métiers

 Avertissement : chaque membre est seul responsable du texte rédigé à son propos

 

Coach

L’accompagnement par un coach se veut ponctuel et vise à dénouer une situation précise définie au préalable lors de la rencontre.

Le coach permet à son client d’atteindre un meilleur équilibre et de développer son potentiel à partir d’une plus grande conscience de soi, de son fonctionnement et de ses ressources. Il aide la personne dans l’exploration de ses freins psychologiques et relationnels.

En fonction de son référentiel et de sa formation, le coach proposera un certain type d’accompagnement, de même qu’il existe différentes formes de psychothérapie, il existe différents types de coaching.
Céline Eliot


 

Psychanalyste

Le travail du psychanalyste consiste à travers l’écoute active des mots, des émotions, des rêves et du corps à faire des liens, à éclairer puis à analyser des mécanismes de fonctionnement psychiques qui font souffrance chez la personne afin d’aboutir à leur remaniement.
Le psychanalyste est, avec son patient, dans une relation transférentielle qui est à la fois le vecteur et le support des mouvements psychiques et des émotions passées revécues dans le cadre du travail psychanalytique. Le remaniement psychique passe par l’établissement de cette relation particulière.
Tout psychanalyste, outre sa solide formation théorique, a réalisé une analyse personnelle approfondie afin de mieux connaitre les mécanismes de son propre psychisme.

Stéphanie Duchesne


 

Psychiatre

Un psychiatre est un médecin spécialisé dans le traitement des troubles mentaux. La règlementation lui permet de porter le titre de psychothérapeute même s’il n’a suivi aucune formation spécifique à la psychothérapie.

Lucien Tenenbaum


 

Psychologue

Un psychologue clinicien est habilité à proposer des psychothérapies. Lors de ses études universitaires (cinq ans), il apprend à développer une écoute active qui laisse une large place à la parole du sujet. Il favorise l’expression et la verbalisation du vécu affectif, ne se presse pas d’apporter une interprétation, invite la personne à découvrir le sens de ses réactions. En cas de difficulté, il stimule la recherche créative de solutions, mais peut glisser, en toute humilité, un avis extérieur et professionnel, pratiquer le soutien psychologique… Sa déontologie le conduit à respecter le rythme des prises de conscience, ne pas forcer les “défenses” contre l’angoisse que la personne met en place. Il est seul à pouvoir proposer des tests psychologiques en vue d’un bilan de personnalité ou d’un diagnostic.

Evelyne Dominguez


 

Psychopraticien

Un Psychopraticien est un professionnel certifié qui pratique la psychothérapie. Le décret du 20 mai 2010, qui réglemente le titre de psychothérapeute, en subordonne l’attribution à certaines conditions. Les organisations professionnelles des praticiens exerçant la psychothérapie estiment que ces conditions sont nécessaires mais notoirement insuffisantes pour donner de véritables garanties de sérieux au public et elles ont décidé de se donner le titre de psychopraticien. La réglementation visant seulement le titre et non la pratique, les termes de psychopraticien et psychothérapeute sont strictement équivalents quant à la pratique, à condition que l’un et l’autre aient été spécifiquement formés à la psychothérapie.

Lucien Tenenbaum


 

Psychothérapie

La psychothérapie désigne l’ensemble des méthodes destinées à aider des personnes en souffrance psychologique, psycho-sociale ou psychosomatique sans recourir à des pratiques médicales. Les thérapies cognitivo-comportementales utilisent des techniques d’apprentissage pour modifier les symptômes et le comportement. La psychothérapie relationnelle se donne comme base de travail la relation praticien-client. Parmi les psychothérapies relationnelles, les thérapies psycho-corporelles reposent sur une approche corporelle dans l’accompagnement et la psychanalyse sur les associations verbales libres et la théorie freudienne.

Lucien Tenenbaum


 

Psychothérapeute

Un psychothérapeute au sens strict désigne dorénavant un praticien de la psychothérapie (voir ce terme) remplissant les conditions du décret du 20 mai 2010. Le titre par lui-même n’implique pas que ce praticien ait suivi une formation en psychothérapie.

Lucien Tenenbaum


 

Sophrologie

La sophrologie aide à développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps, elle est née d’une synthèse entre méditation, yoga et relaxation. Inventée dans les années 1960 par le Dr Alfonso Caycedo, spécialiste en neuropsychiatrie. Elle combine exercices corporels et techniques de visualisation. Elle est bénéfique pour gérer mentalement et physiquement un examen, un accouchement, équilibrer ses émotions, le stress au travail, les difficultés relationnelles (enfants, conjoint(e), famille), faire face à la maladie, contribuer au mieux être sexuel, améliorer sa concentration, sa mémoire. Elle est aussi indiquée contre l’angoisse, la migraine, la douleur, les traitements lourds.

En alliance avec le sophrologue la personne regagne la confiance nécessaire, arrive à faire ressurgir le potentiel qu’elle avait oublié en raison d’une souffrance, d’un manque de confiance, d’une déstabilisation.

Cathy Fernier


 

Thérapie de groupe

La thérapie de groupe est une forme de psychothérapie qui se pratique en groupe. Les participants s’engagent pour une durée ou un nombre de sessions définies à l’avance. Les techniques utilisées sont fonction de l’orientation des animateurs.

Lucien Tenenbaum


 

Psys-en-Lien Provence

Association loi 1901

23B quai de Rive Neuve
13007 MARSEILLE